LL Cool J est-il le GOAT ?

LLCoolJ

C’est sur le cas LL Cool J que s’est penché JayQuan dans sa dernière vidéo au cours de laquelle il nous explique ce qui fait de lui the GOAT (le plus grand de tous les temps). Acquis à la cause de James Todd Smith, JayQuan ne semble pas s’embarrasser de l’entier de sa carrière qui débute en 1985… et n’est toujours pas terminée puisqu’il semblerait qu’il bosse avec Dre sur un nouvel album. Plus de 30 ans de carrière, avec toujours cette faculté à sortir des tueries quand il en a l’envie, on se dit que ça devrait servir de bonne base à définir le GOAT. Pas JayQuan qui concentre son analyse uniquement sur deux albums, sortis en 1985 et 1987 (c’est bon, vous savez desquels il s’agit?) en partant de l’hypothèse qu’ils suffisent à prouver que LL est le plus grand. Ce parti pris le met également sur un pied d’égalité avec Biggie qui de son vivant n’avait sorti que deux albums et que le talent des grands mcs est reconnu sur deux albums (Kool G Rap et Big Daddy Kane notamment) et/ou une période donnée.

C’est essentiellement sur les critères du style d’écriture et de la faculté à raconter des histoires (storytelling) que JayQuan base son analyse. Il s’est donc plongé dans des textes de plus de 30 ans pour les analyser, les replaçant dans leur contexte, prenant en compte la sortie des sons dans le temps, des clips qui les accompagnaient, etc. Il passe ainsi en revue aussi bien les textes d’amour que les purs textes de battle du MC et nous permet d’avoir un regard neuf sur les capacités d’écriture de LL Cool J, la richesse de son vocabulaire, les clins d’oeil à Macbeth de Shakespeare, le rythme des phrases, etc. Autant de points qui permettent à JayQuan de mettre en évidence non seulement le talent de LL Cool J mais aussi et surtout son style révolutionnaire et sa capacité à innover.

On vous laisse découvrir l’entier de l’analyse dans la vidéo ci-dessous, ici on est un peu des groupies de l’homme que l’on nomme affectueusement Tonton, il ne fait donc aucun doute pour nous qu’il est largement au niveau d’un Kendrick Lamar entre 2012 et 2015, d’Ice Cube (1988-1991), Rakim (1986-1989), Biggie et Nas (1994-1997), d’Eminem (1999-2001), de Scarface (1991-1994) ou encore Jay Z (2001-2004). Et vous ?

Pas de commentaire à propos de "LL Cool J est-il le GOAT ?"

Laisser un message

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *