Fallait pas manquer ça… #24

fallaitpas

C’est avec un peu trop de retard que repreZent vient vous présenter les morceaux qu’il ne fallait pas manquer fin décembre 2016. Janvier 2017 n’est donc pas encore d’actualité pour nous, mais on va se rattraper au plus vite. En attendant, on vous laisse entre les mains de Slimka, Miiiiz, Akirate, [Kr36], Psych P, LMSG, Letar et Alshimi, autant de blazes qui devraient revenir fréquemment cette année.


On ne vous présente plus Slimka, figure plus que montante du rap helvétique qui vient nous prouver, une fois encore, avec ce Desperados qu’il n’y a actuellement plus aucune limite dans le rap et c’est exactement ce que l’on attendait. Laissez vous porter, glissez dans le vortex et entrez dans son univers, le voyage en vaut la peine. A noter encore qu’il sera en concert ce samedi au The Beat Festival à l’Arena.


L’ambiance est nuageuse avec Miiiiz et son dernier clip Ma Ninj’. Du rap comme on le fait maintenant, qui nous transporte dans un univers parallèle, à mille lieues de nos tracas quotidiens. On s’échappe avec Miiiiz, et vous aussi.


Akirate est de retour avec cet Acte I qui devrait logiquement être suivi par d’autres, en tout cas c’est ce que l’on espère, car cela faisait un peu trop longtemps que le rappeur n’était plus dans notre radar. On le suivra de près en 2017, car le potentiel est toujours bien là.


[Kr36] est une autre figure montante de la scène rap helvétique et leur Station vient nous rappeler qu’il faudra aussi compter sur eux en 2017. C’est le côté sombre de cette nouvelle génération qui n’essaie pas de fuir les problèmes, mais vient les remuer pour qu’on ne les oublie pas.


C’est dans un registre plus classique que Psych P de La Nebuleuse vient nous présenter son Floutaj 3.2%R3 dont le titre reste un mystère pour nous. Mais là n’est pas le plus important, car le son est bon.


LMSG vient satisfaire nos yeux avec son dernier clip Je croyais qui laisse une belle place aux corps sculpturaux de très charmantes femmes. Mais on ne s’arrête pas à ça, même si ça nous suffit, on apprécie également le son, car finalement on ne comprend jamais vraiment ce qui fait qu’on aime quelque chose.


Difficile de décrire ce QRS de Letar, tout ce que l’on peut vous dire c’est qu’il est de ces morceaux qui vous séduise. On aime et puis c’est tout.


Alshimi s’inscrit assez bien dans cette nouvelle vague qui s’est réapproprié le Spoken Word en lui donnant une touche totalement contemporaine, et comme son titre est Goodbye, on s’arrêtera avec lui pour ce dernier « Fallait pas manquer ça… » cuvée 2016.

Pas de commentaire à propos de "Fallait pas manquer ça… #24"

Laisser un message

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *