Fallait pas manquer ça… #21

fallaitpas

Revoilà notre sélection hebdomadaire et comme c’est maintenant devenu une bonne habitude il y en a pour tous les goûts. On a bien évidemment nos favoris, mais les autres ne déméritent pas pour autant!


Peu de bon rap, beaucoup trop de gestuelles. Scor Novy pose le décor de son prochain album avec ce double clip qui débute en douceur avec Plus+ produit par Mr. F suivi de Dans un autre monde par Cello dont est tiré cette phase. 2 morceaux, 2 ambiances, les tons sont donnés.


On retrouve Seko d’OFM pour ce qui semble être la fin de leur microsérie, une conclusion en apothéose qui vient surfer sur le spoken word. Le verbe est maîtrisé, l’intonation tout autant, le flow vient se poser comme un kick sur cette instru. C’est très très propre.


Au passage on n’oubliera pas de mentionner la présence de Sebb Bash sur le projet The Carrollton Heist: Remixed… ce truc est lourd avec rien de moins que Currensy, Alchemist, Ohno, Jake one, Knxwledge, Evidence, Earl Sweatshirt ou encore Samiyam.


John Darra a quitté Genève pour Zürich et il a visiblement bien fait, s’affranchissant ainsi des codes de la Cité de Calvin il peut se lâcher et se livrer tel qu’il est. Ça donne un rap sombre et maîtrisé et surtout le début d’une hype de l’autre côté de la Sarine. Nul n’est prophète en son pays dit l’adage, c’est encore plus vrai en Suisse romande.


Bizzy et Deepwater nous proposent un son très trapisant avec ce Dawg, du beat et du flow pour soulever de la fonte… ou simplement bouger les nuques.


C’est en français que l’on retrouve Mick Comte avec son Cømtentieux, l’ambiance et le style restent les mêmes mais on doit quand même vous dire qu’on le préfère en anglais.


C’est accompagné de Jango Jack que Shah Rick vient nous présenter Seul contre tous, un titre qui devient b.o du court-métrage qui lui sert de clip. On y retrouve le champion Pascal Mancini qui vient parfaitement illustrer les propos de Shah Rick, les fans de Rocky apprécieront les wods.


On termine en douceur avec Lion Messager extrait de la compilation Rapilium, on y parle décès et sens de la vie, un morceau pour réfléchir donc.

Pas de commentaire à propos de "Fallait pas manquer ça… #21"

Laisser un message

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *