Fallait pas manquer ça… #20

fallaitpas20

Ce vingtième épisode de notre série « Fallait pas manquer ça… » est plus que fourni avec plus d’une vingtaine d’artistes réunis pour fêter cet anniversaire. On ne vous fait pas la liste, elle est juste ci-dessous.


Genève, nouvelle génération. Voilà comment présenter en moins de 2 secondes [Kr36], 2 secondes qui suffisent à décrire leur son, leurs inspirations et leur monde car ces jeunes sont parfaitement dans cette nouvelle école genevoise si caractéristique.


Les Lausannois de Nébuleuse ne sont pas sans nous rappeler ce qui se fait du côté de Bienne avec La Base, ambiance très 90s, à la chill mais fait très proprement, alors finalement pourquoi pas !?!


King Kong dans un corps de moustique, voilà, tout est dit et c’est elle qui le fait le mieux. KT Gorique est bel et bien une valeur sûre du Hiphop francophone et il serait bon de ne pas l’oublier.


True School Warriors, tout est dans le titre ou presque… suffit d’ajouter qu’il est interprété par C.O.T.I et Consensus et vous comprendrez qu’ils ne sont pas là pour rigoler.


Ketak Fu est partout ces derniers temps et ce n’est pas pour nous déplaire, bien au contraire. Cette fois-ci c’est aux côtés de Miss Terre qu’on le retrouve pour une version très personnelle de Salinger.


Le résumé de la vidéo nous dit qu’il s’agit ici de deux rappeurs de la Riviera qui se réunissent pour un son et que d’autres suivront peut-être… C’est tout ce que l’on peut leur souhaiter, car Bagi’Jen et Godson ont un vrai potentiel.


YEBA vient nous dire qu’il écrit avec le coeur, que la plus grande force est la douceur, rien d’étonnant dès lors que ce son soit dur.


On suit Sisma et Idem qui nous emmène dans un voyage de New York à Cali, un morceau hommage aux sons qui ont marqué les deux compères et nous aussi. Les clins d’oeil sont nombreux, que ce soit dans le texte ou les cuts, instant nostalgie.


Proze sortira son prochain album début 2017, il vient nous en présenter un extrait avec ce Panthère, retour au français pour le Neuchâtelois dans un style qui lui va bien.


Original Flow Mastaz continue de revenir occuper le terrain avec cette fois-ci Akim le’R qui vient nous parler de Monsieur Corboz. Un style très scolaire dans la diction qui permet de mettre en avant le texte, élément central du rap selon une certaine école, enfin c’est ce qu’on nous avait dit à une époque…


Los Brakos nous fait goûter son intro’véneuse, introduction de leur deuxième projet qui sortira ce mois, dans lequel les 6 cobras comme ils aiment à se définir se passent le mic, du coup pas de surprise, y’a du rythme.


Direction Delémont pour retrouver Darwin et Manukann qui viennent nous présenter Sapiens, eux aussi semblent apprécier le style « à l’ancienne », on regrette tout de même l’utilisation d’une face B, même si le choix semble judicieux pour accompagner leurs flows.


On pose ça là, enfin on pose Arthur Henry, car c’est comme cela qu’il faut le présenter lorsqu’il évolue en solo afin de se rappeler que la beatbox fait partie intégrante de la culture Hiphop, c’est bien de revoir ses bases de temps en temps non ?


Ambiance club avec ce nouvel extrait du projet réunissant Macro et Le Kartel qui continuent dans cette vibe qui semble leur convenir, en tout cas ils ont l’air de bien s’amuser en soirée!


Kalo vient nous présenter son dernier bébé, un son qui nous surprend car on ne l’attendait pas dans ce registre… mais l’exercice est réussi pour autant qu’on apprécie ce genre de son.

Pas de commentaire à propos de "Fallait pas manquer ça… #20"

Laisser un message

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *