rpZ awards 2015, et les gagnants sont…

awards

Cette 6e édition des rpZ awards a été fortement marquée de l’empreinte genevoise puisque 6 des 7 titres en jeu sont repartis au bout du lac après un cypher d’anthologie filmé à 360 degrés dans les locaux de Couleur 3.

Mis en place en 2010, les rpZ awards viennent couronner chaque année les meilleurs acteurs de la scène rap romande. Et si ce prix a une valeur particulière ce n’est pas uniquement parce qu’il est le seul dans son genre, mais aussi parce qu’il est remis aux artistes par leurs pairs qui entendent ainsi les encourager à continuer d’œuvrer pour leur art.
Composé cette année de Geos (mc, journaliste et animateur sur couleur3), de dj Ronfa, de Redstar (mc) et de Mr Seavers (dj, journaliste et rédacteur en chef du site repreZent.ch), le jury avait pour lourde tâche de juger de la qualité des projets sélectionnés.


 


Voulant féliciter la formidable créativité du trio composé de Noé Cauderay, Fred de Haro et Jérémie Bacher qui a sublimé le chocolat de Jonas, le jury a remis le premier rpZ awards cuvée 2015 à Jonas pour son clip Petit Carré.

Le rpZ awards du EP 2015 est quant à lui remis à Scor Novy pour Citadingue, projet jugé le plus complet tant par sa diversité musicale que par les thèmes traités par le mc genevois.

Dans un autre genre, c’est Bobby qui se voit remettre le rpZ awards pour sa mixtape Argent Automatique 2. Une sorte d’OVNI dans le paysage rapologique romand puisqu’il y est avant tout question d’un jeune homme qui prend conscience qu’il n’est rien de moins qu’un « homme facile ».

Et parce que le rap romand est riche de ses différences, c’est Jonas qui est récompensé pour son album Oxymore, projet très jazzy et dont les qualités tant d’écriture que musicales font de lui le gagnant légitime par excellence.

Le prix venant saluer ceux qui oeuvrent dans l’ombre, à savoir les beatmakers, s’en ira du côté de Berne cette année puisque c’est le duo de compositeur The Soundbrothers qui l’a remporté, saluant ainsi une année très prolifique pour eux qui ont non seulement produit pour des artistes romands tels que Karolyn mais seront certainement très rapidement certifiés diamant pour leur collaboration avec Maître Gims.

La révélation 2015 revient à Slim K, jeune mc tout autant talentueux que prometteur qui a su convaincre le jury tant par sa polyvalence que l’état d’esprit et l’atmosphère qu’il crée dans chacun de ses morceaux.

L’artiste de l’année, seul prix remis après un vote du public, est Makala qui a su occuper tous les terrains en publiant de nombreux clips de qualité, des mixtapes mais aussi et surtout en prenant sa place sur les scènes romandes.

Contrairement aux dernières années, la cérémonie de remise des rpZ awards 2015 n’était pas publique, mais à 360 degrés. En effet, vous pourrez retrouver tous les gagnants dans l’émission spéciale que nous consacre Downtown Boogie à écouter ici. Vous pourrez ainsi faire la connaissance de chacun d’entre eux en écoutant des extraits de leurs projets, des interviews, mais aussi et surtout en les voyant à l’œuvre sous tous les angles puisque pour la première fois de l’histoire de la radio, un cypher (exercice de style propre au hiphop dans lequel les rappeurs s’affrontent tour à tour au micro) a été filmé à 360 degrés. Une première qui fera date, tant par la qualité de ses intervenants que par les prouesses techniques réalisées par l’équipe sur place. C’est ICI que ça se passe.


 


 

Pas de commentaire à propos de "rpZ awards 2015, et les gagnants sont…"

Laisser un message

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *