#RpzAwards 2013, et les gagnants sont…

De 10 à 5 après un vote du public, il ne pouvait en rester finalement qu’un…
C’est le samedi 1er mars à l’Usine de Genève qu’ont été remis les maintenant traditionnels repreZent awards qui viennent récompenser depuis 4 ans les artistes Hiphop romand. Devant une assistance clairement acquise à la cause de l’un des grands gagnants de la cérémonie, la soirée des repreZent awards s’est une fois de plus déroulée dans un très bon esprit et nombreux ont été les échanges entre artistes qui n’ont que rarement l’occasion de se rencontrer.

Ils étaient donc au départ 10 artistes par catégorie, sélectionnés par des membres de repreZent.ch, RapMasters et RapSuisseTousLesCantons, le public a désigné ses 5 favoris et un jury composé de Vincz Lee (dj, animateur sur couleur3), Sebb (dj, beatmaker), Pablo Vögtli (mc, animateur sur SRF Virus), Younes (mc, Universal Zulu Nation) et Mr Seavers a délibéré pendant une soirée pour élire le gagnant. Des choix qui parfois s’imposaient d’eux-mêmes et d’autres qui ont pris plus de temps à se définir, mais qui au final récompensent des artistes qui ont su apporter un souffle nouveau au rap en Suisse romande. Des artistes qui regardent vers l’avant, vers leur avenir. Car si l’on peut tirer une conclusion de ses résultats elle est bien là, chaque gagnant de cette année à un style qui lui est propre, une identité artistique clairement identifiable qui a su s’affranchir de ses voisins français ou de ses cousins américains. Mais ce n’est pas pour autant que le jury a oublié ce qui a fait le Hiphop romand, et c’est pourquoi il a, cette année, décidé d’octroyer 2 repreZent d’honneur au dj Wild Pich pour l’ensemble de sa carrière ainsi qu’à un des groupes faîtiers du rap genevois Le Duo de Rox et Jonas.

Dans la catégorie dj, c’est Prems qui emporte la k7 argentée lui qui aura connu une année 2013 faite de soirées, d’émissions radio et de production pour son groupe La Kolok. C’est donc un dj complet et actif sur plusieurs tableaux que le jury a récompensé.

Dans un style qu’il leur est propre, les Neuchâtelois Idal & Hook repartent avec 3 prix venant récompenser le magnifique travail de réalisation sur le clip « Pirate Catalyseur« , la plume poétique d’Idal qui repart avec le meilleur texte de l’année et l’ensemble de leur projet puisque « Murmures Barbares » a été désigné album de l’année.

Le prix de la mixtape de l’année revient au Lausanne Yv Dre pour son projet YSL XIV. Un album concept à travers lequel l’auditeur devient le spectateur-voyeur du quotidien de jeunes gens vivant en collocation. Tout comme pour le prix de l’album, le jury a ici aussi voulu récompenser la cohérence globale du projet et la capacité à l’artiste à nous emmener dans son univers.

La catégorie révélation prend réellement tout son sens en voyant le jeune Arma Jackson récompensé, artiste autodidacte polyvalent, le Lausannois réalise l’entier de ses projets (et ils sont nombreux) tout seul, de la composition à l’écriture en passant par la réalisation et la production sans oublier la mise en image. Arma Jackson est de cette classe d’artiste aux talents innés qui défini à lui seul le terme révélation.

Grand favori de cette soirée, Makala ne repart pas bredouille bien au contraire puisqu’il remporte le prix du meilleur morceau de l’année avec son « Pink Flamingo » qui retourne toutes les salles dans lesquels il est joué, fait très rare pour un titre suisse et qui pour cela méritait amplement ce prix. Mais Makala ce n’est pas qu’un morceau, c’est bel et bien un artiste avec son identité, son style et qui a su susciter l’intérêt bien au-delà des frontières de sa ville et qui pour son année 2013 reçoit le prix d’Artiste de l’année. Mais Makala ne serait pas Makala sans son acolyte P!nk Flamingo qui remporte très logiquement aussi le prix de beatmaker de l’année. Et parce qu’ils ont su créer un véritable mouvement, une sorte de vague de fond, c’est Trapzik qui repart avec le trophée du groupe de l’année. Un titre qui cette année plus qu’un groupe récompense un crew dont chacun de ses membres a contribué à faire briller un peu plus les autres.

3 commentaires à propos de "#RpzAwards 2013, et les gagnants sont…"

  1. TUSH

    Un grand bravo aux heureux gagnants. Dans l’ensemble, je trouve que les résultats correspondent plutôt bien à l’année vécue.

    Je suis entièrement d’accord avec ce qui est dit dans l’article. A savoir que les gagnants possèdent une « patte », une identité forte et cela semble faire la différence.

Laisser un message

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *