DEO – Toucher Les Nuages

1
Ecrit le 21 novembre 2011 Swiss Made

Laissés en plan la dernière fois lors de la « Première escale », à mi-chemin des cieux (cf. chronique) ; les passagers sont priés de réembarquer cette fois pour « Toucher les nuages » en compagnie de « Deo Airlines ».
Constat immédiat à l’écoute de l’album : il est remarquablement bien produit. Cette réussite est clairement le signe d’un bon goût musical de la part de Deo, mais également d’un savoir-faire exemplaire des producteurs présents sur le projet. Ainsi, Fleo, déjà aux manettes sur « Première escale », n’est sûrement pas étranger à ce succès. « Toucher les nuages » est un disque travaillé dans les moindres détails, sur lequel chaque titre bénéficie d’une attention particulière, à l’image du sample de Method Man « Excuse me as i kiss the sky » sur « Toucher les nuages » ou à travers la finition apportée aux refrains comme celui de Mark Kelly sur « Coming of age ». L’ultraefficace « Nanana » sur le titre du même nom ou le très bien écrit « Et si je m’évadais sans un bruit, sans un complexe/oui j’ai pris la fuite à bord de l’express de minuit, jpasse/redoute la suite alors je trace, file à l’anglaise/(à) l’abri de la pluie à bord de l’express de minuit » sur « L’express de minuit ».
La seconde force du projet est son incontestable cohérence : Tout l’album forme un ensemble homogène duquel se dégage une énergie positive qui sonne comme un vrai retour aux sources : « J’ramène le rap à ses délires de base style festif, mais pas juste pour l’amusement/histoire de se sentir exister, d’être quelqu’un dans une société où t’es personne/un moins que rien si t’as pas de fric, car l’économie a raison des hommes/moi j’aime quand dans les enceintes une voix raisonne/et ce coup-ci, c’est la mienne… », sur le titre dynamique « Nanana ».
Quant au principal intéressé, il semble à l’aise dans ses bottes et décloisonne avec brio son rap en lorgnant sans complexe du côté rock : « Perturbateur, un sex pistols dans le pe-ra », comme il se définit lui-même. Rapologiquement parlant, une amélioration de son flow se fait sentir depuis « Première escale », renforçant ses qualités d’interprète. Album résolument tourné vers la scène et construit pour échanger avec le public, « Toucher les nuages » a de beaux jours devant lui.

Skywalk

Facebook de DEO

Toucher Les Nuages est disponible dès aujourd’hui sur le site de DEO ainsi que physiquement sur le site urbanpoetry.ch et dans les shops suivants:

- »White Box Shop »
Rue du Marché 16, 1820 Montreux

- »Secret Spot »
Rue des Deux-Marchés 9, 1800 Vevey

- »Disc-à-Brac »
Rue de l’Ale 2, 1003 Lausanne

- »Vinyl Résistance »
Rue Terreaux-du-Temple 3, 1201 Genève

- »DCM »
Avenue du Chamossaire 2, 1860 Aigle


1 Commentaire



Répondre

(required)